logo AGE
page d'accueil
articles de presse
Contacts
historique
plan du site
photo du siege
logo de l A.G.E. adresse de l' A.G.E. Association de Groupements Educatifs photo du siège de l'A.G.E.
Association de Groupements Educatifs
l' A.G.E. vous souhaite la bienvenue  
Association de Groupements Educatifs Association de Groupements Educatifs CECS  
Association de Groupements Educatifs
pouponnière le Home St Vincent
Association de Groupements Educatifs
Internat Scolaire Educatif
Association de Groupements Educatifs
Centres Educatifs de Formation
Association de Groupements Educatifs
Services Spécialisés
L'Association A.G.E.
Direction Générale de L'A.G.E.
Les établissements et services de l'A.G.E.
La Qualité
Nos liens préférés
Association de Groupements Educatifs
Le Service A.G.E. M.O.I.S.E. est géré par la Direction Générale de l'Association de Groupements Educatifs et financé par la D.A.S.E.S. de Paris.
Le 2 janvier 1992, le Conseil de Paris a confié à l'A.G.E. M.O.I.S.E. la mission d'assurer, dans l'anonymat et la confidentialité absolus, le suivi psychologique et social des femmes enceintes ambivalentes qui envisagent pour l'enfant à natre une possible adoption.

L'article 28 de la loi du 05 juillet 1996 dite “ Loi Mattéi ” relative l'adoption reconnaît cette mission de service public qui devient une obligation pour chaque département :

“ Les femmes qui décident d'accoucher anonymement peuvent sur leur demande ou avec leur accord bénéficier d'un accompagnement psychologique et social de la part du service de l'Aide Sociale à l'Enfance ”.

Récemment ce principe a été raffirmé et complété par le texte de loi du 02 janvier 2002 sur le Conseil National d'Accs aux Origines Personnelles.

La mission principale confiée au Service lors de son ouverture reste la même aujourd'hui comme énoncé par la loi Mattéi de 1996 sur l'adoption.
- Art. 28 :
“ Sur leur demande ou avec leur accord, les femmes mentionnées au premier alinéa bénéficient d'un accompagnement psychologique et social de la part de l'Aide Sociale à l'Enfance ”.
Chaque département doit donc mettre en place une cellule d'accompagnement psychologique et social pour ces femmes. Le service A.G.E. M.O.I.S.E., en raison de son expérience, a été sollicité pour participer à la formation des personnels habilités par les Conseils Généraux à remplir cette tâche.

Le service a également une activité de formation auprès des étudiants travailleurs sociaux, infirmières, sages-femmes et du personnel hospitalier sur la problématique de l'accouchement sous X.